Big Data & Business Intelligence


Big Data et Business Intelligence,  deux visions  pour un seul objectif : accroître vos performances.

responsive

Le Business intelligence représente la partie visible de l’analyse décisionnelle dans votre société.  Sous la forme de tableau de bord numérique, le BI rassemble les principaux indicateurs de l’activité de votre société, afin de dessiner des signaux de performance. Le résultat est une meilleure compréhension du passé, une vision précise du présent et  l’élaboration d’une stratégie future.



Le choix des données se fait par l’analyse des besoins et problématiques de chaque société, qu’il s’agisse du suivi de l’activité opérationnel ou bien d’une aide à la décision stratégique. La récolte des données suit trois étapes :

  • collecte des informations au sein des différents services concernés de la société. Il peut s’agir de données financières, comptables ou de gestion de clientèle.
  • Ces données, dites brutes, sont nettoyées afin de les rendre plus exploitables, grâce à des algorithmes notamment.
  • Puis les données sont regroupées en un seul lieu, un entrepôt, et valorisées dans un tableau de bord.

 

Le Big Data est le perfectionnement du Business Intelligence, il améliore l’exploitation des données et augmente leurs potentiels. Aujourd’hui le nombre et le volume des données ont explosé. Elles se retrouvent sur les réseaux sociaux, les outils de géolocalisation, ou bien sur des sources ouvertes de comportement de clients par exemple.  Les décideurs veulent voir sur leurs tableaux de bord des données de natures différentes, à la fois numériques et  textuelles. Le Big Data demande une révision de l’architecture informatique pour produire des bases de données plus diversifiées et plus agiles.

analyse-big-data


gartner

Le Big Data parvient à analyser l’activité humaine, à comprendre son contexte et à établir des relations entre les données. L’analyse devient instantanée et personnalisée. L’apport concurrentiel de l’analyse en temps réel de ces capteurs est énorme. Les attentes des décideurs suivent la même tendance de diversification. Ils souhaitent une analyse plus pointue du flux d’information, qu’il s’agisse des services, des produits, des clients ou des fournisseurs.

La technologie du Big Data recèle une valeur économique, car la donnée se généralise à tous les secteurs et s’adapte à tous les processus. Le Big Data permet aujourd’hui d’utiliser des données de natures différentes, récoltées dans des contextes différents. Son intérêt réside dans la façon d’appréhender et de résoudre les problèmes dans des domaines diverses, comme le marketing, la logistique ou la gestion clientèle. Et les objectifs sont nouveaux : valorisation de l’image de la société sur les réseaux sociaux ou analyse du comportement des clients précédant l’achat. L’exploitation des données devient un nouveau vecteur d’aide à la décision, avec la création de nouveaux services ou produits.

Les 3 gisements de croissance du Big Data

reduce-cost

Réduction des coûts

management

Amélioration de la prise de décision

management

Augmentation des profits

  • Le levier de réduction des coûts 

Les applications Big Data ont un fort potentiel dans la réduction des coûts opérationnels et dans toute la chaine de processus en général. En effet son utilisation permet aux entreprises de mieux comprendre leur fonctionnement et d’optimiser chaque étape afin d’être plus concurrentielles.

Par exemple, le Big Data permet de repérer les périodes de panne de machines. En couplant ces informations avec la durée de travail de chaque ouvrier et les délais de production, la gestion parc des machines devient plus efficace. En conclusion, dans ce cas, le Big Data raccourcit les temps de fabrication.

  • L’amélioration du management

Les données concernées par le Big Data sont très variables et sont stockées dans des systèmes différents. Il peut s’agir de transactions financières, de données sur la qualité de fonctionnement des services, de données RH, d’informations sur les fournisseurs, la satisfaction des clients sur les réseaux sociaux…Grâce à la technologie et les méthodes analytiques du Big Data, toutes ces données sont stockées schématiquement dans un même endroit. Une image plus complète de l’organisation de l’entreprise est rendue visible. En observant et analysant ces données jusqu’alors indisponibles ou difficiles d’accès, les professionnels de l’entreprise peuvent dorénavant acquérir de nouvelles connaissances. La simplification de l’accès aux données conduit à des prises de décisions plus faciles. Les tâches quotidiennes de chaque collaborateur deviennent plus aisées.

  • La création de nouveaux services ou produits, soit la « monétisation » du Big Data.

Créer de la valeur à partir du déluge d’informations disponibles est aujourd’hui possible. En effet l’exploration des données se transforme en connaissance puis en profit. Son application la plus courante se situe dans le marketing.  Une fois le stockage, le nettoyage et l’analyse des données effectués, des opérations très ciblées sont mises en place. Par exemple, une annonce de promotion via les smart phones s’effectue en fonction de la géolocalisation de l’individu. Plus ambitieux, des solutions prédictives sont lancées ; avec le but d’envoyer la bonne offre, au bon client, au bon moment, par le bon canal, et avec le bon message. Dans le domaine de la santé le Big Data se fait source d’innovation. En couplant une base de données sur le mode de vie d’un individu avec une base de données plus large, des pathologies sont détectées en amont et des changements pour améliorer son mode de vie sont amenés.